Tout sur le fonctionnement des panneaux photovoltaïques

Fortement plébiscités par ceux qui vivent en zones isolées, les panneaux solaires sont accessibles à tout le monde. Faisant l’objet de nombreuses années de recherches, cette technologie offre une meilleure rentabilité avec des plaques photovoltaïques plus performantes. Découvrez-en davantage sur le fonctionnement de cette énergie renouvelable à travers ces quelques paragraphes.

Les panneaux photovoltaïques transforment les rayons du soleil en électricité

Pour commencer, ce serait préférable de parler d’électricité. Ce mot désigne un mouvement d’électrons. Ces particules gravitent autour d’un noyau. L’ensemble constitue l’atome, la base même du monde tel que vous le connaissez. Ainsi, le déplacement d’électrons libres crée le courant continu. Ce phénomène peut être provoqué par la lumière chez certains matériaux. Les plaques photovoltaïques exploitent cette particularité en utilisant des cellules de silicium. Ces dernières captent les rayons du soleil pour générer de l’énergie. Sur chaque mètre carré, l’astre jaune fournit suffisamment de photons pour obtenir gratuitement jusqu’à 1 kW. Ce kilowatt est disponible lorsque les conditions sont optimales. Il faudra notamment avoir un ciel dégagé et un angle d’incidence adéquat. De toutes les manières, les technologies actuelles permettent d’exploiter environ 15 % de cette manne énergétique. C’est le rendement, une notion particulièrement importante dans le domaine.

Le courant passe de 12 à 230 volts pour être utile

Sous les rayons du soleil, les plaques photovoltaïques produisent un flux électrique continu. La tension maximale est environ 18 volts (stabilisée à 12v). Il faut encore convertir cette électricité en courant alternatif 230 volts (50Hertzs). C’est le travail des onduleurs qui accompagnent les kits solaires. Pourvus de régulateurs, ces équipements ont aussi pour rôle de protéger les batteries. Ces dernières servent à emmagasiner l’énergie. Ainsi, le système continue de fonctionner le soir. Certaines installations sont raccordées au réseau de distribution classique. De ce fait, le courant du secteur prend le relais en cas de mauvais temps ou suite à une panne. Inversement, le surplus de kilowatts peut aussi être revendu à la compagnie gérant l’énergie. Cette entreprise propose un prix qui permet d’amortir plus rapidement l’investissement pour l’installation des plaques solaires. Selon les spécialistes, l’électricité devient effectivement gratuite au bout d’une dizaine d’années d’autoconsommation quand le coût du matériel est couvert.

Pour bien profiter de cette énergie renouvelable

Il est important de bien s’informer avant d’investir sur les panneaux photovoltaïques. Des experts tels que energise-toi.be répondent à toutes vos questions. Dans tous les cas, il faut choisir le matériel en considérant différents paramètres. La puissance crête reste le principal point à relever. C’est le nombre de watts qu’une plaque solaire peut produire si les conditions climatiques sont optimales. Cette valeur doit être supérieure au besoin énergétique de la maison. L’idéal serait d’avoir des appareils fonctionnant au courant alternatif 12 volts. L’angle d’incidence et l’orientation entrent dans l’équation. Il faudra aussi reconnaître que ceux qui se trouvent en Méditerranée sont plus avantagés que d’autres utilisateurs dans le nord de l’Europe. Certaines plaques peuvent se contenter de lumière pour fonctionner tandis que d’autres nécessitent le contact avec le rayonnement solaire. Vous avez à décider entre les panneaux polycristallins et les cellules photovoltaïques monocristallines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *